Connaître sa nature de peau pour des soins adaptés : pour moi, ce sera la tendance grasse !

Avant de parler routine pour le visage et application de produits, il est primordial de réfléchir sur sa nature de peau. Tout ne va pas à tout le monde; et entre peau normale, sèche, mixte ou encore déshydratée, des fois on ne s’y retrouve pas vraiment…

Les différentes natures de peau

Peau normale

On en rêve toute, la peau idéale. La peau est ni trop grasse, ni trop sèche, elle est tout simplement normale. Les pores sont resserrés, la peau n’a ni brillance ou tiraillements, et pas spécialement de rougeurs en cas de variation de température ; elle reste confortable toute la journée. Elle demande beaucoup moins de soins que les autres types de peau.

nature-peau-happy-curly-blog-1

Peau sèche

Elle manque de sébum et ne parvient pas à retenir l’eau de la peau. Elle est fine, tiraille, pèle facilement, et est sensible aux changements climatiques. Elle a besoin d’être nourrie avant d’être hydratée avec un soin nourrissant réparateur (issu dans l’idéal de les corps gras naturels présents dans le huiles végétales), et pas uniquement avec un soin hydratant pour réparer la barrière et retenir l’eau.

nature-peau-happy-curly-blog-3

Peau grasse

C’est l’excès de sébum en puissance. Souvent épaisse voire terne, elle se manifeste par des brillances, et des pores dilatés : les portes sont ouvertes, en mode venez petits comédons et points noirs. Cela peut être dû aux hormones, à la pollution, au stress ou à une peau décapée par certains produits cosmétiques. Comme les autres types de peau, elle a besoin d’être hydratée, et il ne faut surtout pas l’agresser !

nature-peau-happy-curly-blog-8

La peau mixte

Là, on ne sait plus trop où donner de la tête. C’est la galère, le mixte étant compliqué à équilibrer. C’est un mélange de la peau grasse sur la zone médiane (le front, le nez et le menton) souvent avec des brillances et des points noirs ; et de la peau normale ou sèche sur les joues. Comme c’est un mélange des deux, c’est difficile de s’y retrouver, limite on ne se reconnait pas des fois, c’est à s’y perdre… Non, c’est difficile à traiter #relou.

nature-peau-happy-curly-blog-6

À ces natures de peau , peuvent s’associer différents types de peau, que l’on peut appeler « états » :

  • La peau sensible est réactive aux agressions extérieures (pollution, vent, froid, chaleur…). Elle est souvent sujette aux rougeurs, aux démangeaisons, avec parfois une sensation de brûlure. Cette sensibilité peut être notamment dû à l’utilisation de produits cosmétiques mal adaptés, des médicaments, le stress.
  • La peau déshydratée est un état souvent passager. La peau manque d’eau : c’est visible à travers des ridules de déshydratation.
  • La peau mature est ridée et souvent relâchée. Elle est moins tonique et perd en fermeté. Chez les peaux grasses, les rides sont moins profondes et marquées. Chez les peaux sèches, elles sont plus fines et plus nombreuses.

Un point sur ma nature de peau : bonjour peau à tendance grasse !

J’ai une peau à tendance grasse : c’est parfois une vraie galère. Elle est parfois sensible, et peut être sujette à la déshydratation ou à la moindre agression. En fait, au moindre truc louche, changement de température ou même des bactéries ayant atterries malencontreusement sur mon visage, je peux réagir : bonjour les imperfections. Dès que je suis fatiguée ou je manque de sommeil, ma peau réagit également… Sans parler l’effet hormones #lesjoiesdêtreunefemme. Non, pas glamour du tout.

nature-peau-happy-curly-blog-4

Il y a aussi le facteur génétique : ado j’avais vraiment la peau très grasse et le traitement que j’ai pris a éliminé la peau de nature purement grasse qui sécrète plein de sébum. Mais je garde une peau, qui, selon les facteurs extérieurs/intérieurs, a une tendance grasse : je sécrète encore du sébum et ma zone T est plutôt active, et je fais encore quelques microkystes ou poins noirs car je sécrète du sébum épais qui . Et oui, il y a des sébums plus ou moins épais ; ça c’est la génétique ! Non, vraiment pas glamour, mais il faut dire les choses.

nature-peau-happy-curly-blog-14.gif

En effet, la génétique. La nature de peau n’est pas liée à la couleur de la peau : il y a le facteur génétique. Si vous avez tendance à secréter du sébum, ce n’est pas à cause de votre couleur de peau. Si les peau noires et métissées sont particulièrement sujettes aux tâches, des peaux blanches peuvent aussi l’être : rien n’est figé. Pour moi, il y a des caractéristiques ou tendances pour les peaux noires et métissées, certes, mais rien n’est figé. J’aime dire que je fais partie de ces peaux métisses qui semblent cumuler tous les inconvénients des peaux blanches et noires : nid à sébum, plaques de sécheresse occasionnelles ou imperfections en cas d’agressions, tâches à la moindre réaction ou au moindre bouton, etc. Mais en réalité, tout ça n’est que de la génétique, plus qu’une question de couleur de peau. Après, il est vrai que je semble cumuler les inconvénients souvent évoqués des peaux noires et caucasiennes : stéréotypes ou pas, j’ai ces problèmes. Les produits pharmaceutiques (conçus pour les peaux caucasiennes comme pour les peaux noires, à voir si ces catégorisations sont crédibles…) sont trop forts, assèchent ma peau, ou, au contraire ne sont souvent pas assez performants.

J’ai donc une peau  plutôt difficile à appréhender. Mais je suis parvenue à la comprendre et trouver un bon équilibre : depuis que je l’écoute, je la sens beaucoup moins fragilisée, réactive, et plus robuste, résistante. Elle réagit beaucoup moins au quart de tour, et surtout elle est rééquilibrée. Pour comprendre comment j’en suis arrivée là, voici un petit historique de ma peau : article sur les évolutions de ma peau !

Conclusion

Ma peau est donc plutôt galère. Elle est plutôt à tendance grasse, mais j’arrive à la maitriser : elle parait être un mélange de tout, mais je fait avec. Car oui, c’est génétique ! On fait avec ce qu’on a, et il n’y a pas de fatalité : il y a pleins de choses qui permettent de prendre soin de sa peau, quelle que soit sa nature ! C’est d’ailleurs pour cela qu’il est important de connaître sa nature de peau pour répondre au mieux à ses besoins. J’espère que ce petit article vous éclairera si besoin !

Je ferai un article sur ma routine prochainement => ici !

Allez, restez happy, soyez curly !

Une réflexion sur “Connaître sa nature de peau pour des soins adaptés : pour moi, ce sera la tendance grasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s