Jeune fille en train de marcher

Savoir reconnaître ses fautes

Un petit article autour de l’idée d’accepter et reconnaitre ses erreurs. Pas facile de faire cette démarche pour certains… J’ai toujours eu du mal à accepter l’échec, mais j’ai appris au fil du temps à prendre du recul sur mes erreurs. Car oui, en réalité, savoir reconnaitre ses erreurs est tellement formateur …

C’est comprendre, voire se comprendre. Comprendre les raisons de sa/ses faute(s) ou erreur(s). Savoir pourquoi et comment on est arrivé là, quel chemin finalement nous a mené sur la voie de l’erreur.

reconnaitre-ses-fautes-happy-curly-blog1

C’est aussi accepter. L’erreur, c’est quelque chose de normal, qui est purement humain. L’homme n’est pas parfait et fait des erreurs. Qui serions nous pour estimer que nous ne faisons pas d’erreur ?!

reconnaitre-ses-fautes-happy-curly-blog2

C’est prendre du recul sur les choses. C’est en réalité fortement lié à l’acceptation. Car oui, ce qui est fait, est fait : on ne peut pas revenir en arrière ; et il faut accepter cette fatalité. A quoi bon ressasser ?! Ça ne changera rien à ce qui a été fait, et c’est rester bloqué sur quelque chose de révolu, terminé.

reconnaitre-ses-fautes-happy-curly-blog3

C’est également apprendre. Une fois la faute acceptée et comprise, et que du recul est pris, il s’en suit une étape clé : apprendre de son erreur. C’est la phrase bateau « c’est en se trompant qu’on apprend ». Mais c’est tellement vrai… Quoi de mieux que se tromper une fois pour apprendre afin de ne plus réitérer son erreur.

reconnaitre-ses-fautes-happy-curly-blog4

Et enfin avancer. Car connaitre ses erreurs, les comprendre, et apprendre ce qu’il faut faire pour éviter de les réitérer, c’est, au final, aller de l’avant. Finalement, chacune de ces étapes amènent à avancer !

Jeune homme levant la pouce

CONCLUSION

Savoir reconnaitre ses erreurs, c’est finalement réussir à avancer. Je ne dis pas que c’est quelque chose de simple à faire : c’est en soit accepter un échec, et ce n’est jamais facile. Personne n’aime faire des erreurs et échouer, moi la première : être en capacité de prendre du recul et d’accepter peut s’avérer être une étape difficile. Mais tout cela fait finalement parti de la vie et de la construction de chacun. Après tout, nous ne sommes pas des êtres lisses et parfaits…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s