Fille auc cheveux bouclés souriant

L’huile végétale de piqui : pour des boucles définies et nourries !

Aujourd’hui, on parle cheveux, et plus particulièrement d’une huile végétale que j’adore utiliser pour mes boucles, l’huile de piqui. Cette huile est au cœur de ma routine capillaire. Elle permet de dessiner mes boucles et « contrôler » mes cheveux. L’équation est simple : c’est un indispensable pour moi, et j’ai du mal à m’en passer !

L’huile végétale de piqui

Originaire des forêts amazoniennes brésiliennes, le Piqui (Caryocar coriaceum) est un arbre produisant des fruits oléagineux traditionnellement utilisés par la communauté Piquitaba pour soigner les rhumatismes. L’huile extraite de ces fruits est aujourd’hui utilisée en cosmétique pour sa richesse en acide gras et en antioxydant

L’huile est d’une couleur  jaune-orangée et s’épaissit à une température inférieure à 25°C. Il suffit de placer l’huile sous l’eau chaude pour la liquéfier. On peut également réchauffer une noisette de l’huile dans le creux de la main et l’appliquer directement. Cette huile est très parfumée : elle a une odeur très fruitée (qui peut parfois sembler forte) ; je la trouve personnellement plutôt exotique et agréable !

Rihanna buvant de l'eau de coco dans sa noix

Les bienfaits capillaires de l’huile de piqui

L’huile de piqui est pleine de bienfaits pour les boucles, et pour les cheveux en général :

  • Ayant un fort pouvoir assouplissant, l’huile de piqui nourrit et apporte un toucher soyeux aux cheveux. Elle apaise également le cuir chevelu irrité.
  • Elle dompte les cheveux indisciplinées et limite l’apparition des fourches et des casses. Elle dessine les boucles et apporte de la brillance aux cheveux.
  • Elle protège également la coloration et prolonge son éclat. Nourrissant intensément la fibre capillaire, il limite les effets négatifs de la teinture.

Petite fille se retournant un micro à la main, et passant sa main dans les cheveux

Utilisation et résultats

J’utilise l’huile de piqui lors de mon wash and go. J’ajoute quelques gouttes dans mon leave-in et j’applique le mélange sur mes cheveux. Je ne mets pas énormément d’huile pour ne pas alourdir mes boucles. Ces dernières sont brillantes et bien définies, gardant leur forme et une douceur plus longtemps, sans être alourdies.

On peut également utiliser l’huile de piqui en masque. Afin de revitaliser mes cheveux ou prévenir les fourches, je l’utilise parfois en cure avec une coiffure protectrice en mélangeant l’huile de piqui avec de l’aloe vera. La synergie est très bonne, et le mélange n’est pas lourd pour les cheveux.

Femme aux cheveux bouclés secouant la tête

CONCLUSION

Je ne me passe pas de l’huile de piqui : c’est tout simplement pour moi un indispensable pour mes cheveux frisés. Je ne m’en passe pas. Je l’utilise au quotidien, autant pour soigner mes cheveux que pour les discipliner lors de mon wash and go #indispensable.

J’espère que ça vous servira pour dompter vos boucles. N’hésitez pas à partager si vous avez testé l’huile de piqui !

Allez, restez happy, soyez curly !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s